Reconversion usines lofts Lisieux Cristina Alistar Architecte

Habiter une île

Master DRAQ École Nationale Supérieure d’Architecture de Normandie

Mission: Relevé // Analyse historique // Diagnostic // Projet architectural // Notices PMR et sécurité incendie

Equipe: Cristina Alistar, Faustine Villar-Hernandez, Etienne Bouton (arch.),Flavie Jeanne (ing).

Reconversion de l’usine textile Castres (XIXème siècle) en immeuble de logements collectifs

 

Date: 2014

Lieu: Lisieux (14)

Datant du XIXe siècle, l'ancienne usine Castres occupe la totalité d'une île bordée par la Touques.  Le site abritait autrefois une fabrique d’apprêt de frocs, moulins à blé et foulon, une usine textile puis une sellerie.

Les bâtiments en brique témoignent encore du passé industriel local. 

Enjeux du projet

  • Reconstruire une identité de quartier

  • Valoriser le rapport entre le bâti et l’espace public en s’appuyant sur les éléments constituant l’identité du site

Requalifier l’axe structurant qui dessert les bâtiments existants.

 Les multiples configurations de l’espace public (portique, placette...) induisent des rapports uniques avec le bâti. Ces aspects,ainsi que les particularités de chaque bâtiment sont exploitées, pour obtenir des lieux avec des identités fortes. 

Utiliser le potentiel des espaces "vides" pour améliorer la qualité de vie

Les espaces vides adjacents à l’axe structurant l'île présentent le potentiel d’être occupés par des formes de “paysage” différentes.  L’objectif est d’offrir aux résidents de l’île la possibilité d’occuper naturellement ces “poches” et d’en faire des jardins privés, des patios collectifs etc. 

Le bâtiment A - le projet de logements collectifs 

  • Créer un lien entre l'intérieur et l'eau qui borde la façade Ouest par des balcons ouverts sur la Touques. 

  • Préserver l'esprit industriel du lieu par la mise en valeur de l'ancienne façade de 1871, devenue mur intérieur après la greffe en béton armé de 1930.